Actualités

Les effets de la crise sanitaire sur la qualité de vie et le lien au logement dans l’agglomération lyonnaise

By 9 mars 2021No Comments

Le jeudi 4 mars s’est tenue la 8ème rencontre-débat de l’observatoire partenarial de l’habitat.

Cet atelier organisé sous un format webinaire, a permis d’aborder les impacts de la crise sanitaire sur le bien-être des français et le rapport au logement des habitants de l’agglomération lyonnaise.

Lise Bourdeau-Lepage, géographe et grand témoin de cet atelier, est venue présenter les résultats d’une vaste enquête réalisée à l’échelle nationale sur les effets du confinement de mars 2020 sur le bien-être et le quotidien des français. Ces premiers éléments d’analyse ont été complétés d’une approche plus locale sur la relation des ménages de l’aire métropolitaine à leur logement pendant ce « grand confinement ».

La crise a été un révélateur d’inégalités sociales. Elle a aussi démontré à quel point les conditions du logement et de son environnement proche (superficie des lieux de vie, vues, luminosité, accès à un espace vert…) avaient un impact majeur sur la qualité de vie des ménages.

Plusieurs spécialistes et experts (architecte, bailleur social, acteur du logement étudiant) réunis autour de Renaud Payre (vice-président à l’habitat de la Métropole de Lyon) et de Stéphane Gomez  (vice-président à l’habitat du Sepal), ont également partagé leurs expériences et dressé des premiers points de vigilances et interpellations pour l’avenir.

L’enjeu de « remettre le vivant et l’environnement » au cœur de nos politiques publiques a été souligné, tout comme celui de réfléchir autrement nos modèles de développement et nos projets urbains, avec pour point de mire le bien-être des habitants et la préservation du cadre de vie.

 

Pour aller plus loin, télécharger la publication de l’observatoire de l’habitat ci-dessous :