A la uneActualités

Data #6 – Autonomie alimentaire de l’agglomération lyonnaise

By 8 octobre 2019 No Comments

340 000 ha, cela représente 2 500 m² d’espaces agricoles par habitant (1).

Avec environ 20 000 ha disponibles, on constate sans surprise que les surfaces agricoles de l’agglomération lyonnaise ne suffiraient pas à nourrir les 1,4 millions d’habitants dans une perspective d’autonomie alimentaire, d’autant que le territoire devrait accueillir entre 120 000 et 300 000 habitants supplémentaires à horizon 2040.

Toutefois, dans un périmètre de 50 km autour de Lyon – qui correspond globalement au périmètre de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne -,la production agricole permettrait de couvrir en théorie 93 % de la consommation alimentaire des habitants.

De manière plus réaliste, il serait possible de passer de 4,6% à 15 % d’autonomie alimentaire en relocalisant production et consommation. (2)

(1) Calcul théorique réalisé à partir des besoins nutritionnels pour un individu et par famille d’aliments à partir des recommandations du PNNS (Programme National Nutrition Santé) – Source : Le système alimentaire de l’aire métropolitaine lyonnaise. Observatoire des espaces agricoles et naturels. Agence d’urbanisme de Lyon et Saint-Etienne – Février 2016

(2) Se reporter aux études suivantes :
– Stratégie alimentaire métropolitaine – Vers un système alimentaire plus durable, inclusif et résilient. Métropole de Lyon 2019
– Urbanisme et alimentation dans l’agglomération lyonnaise. Observatoire des espaces agricoles et naturels. Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise – Mai 2019